Fondation pour l’art contemporain Claudine et Jean-Marc Salomon

Fondation pour l'art contemporain Claudine et Jean-Marc Salomon

Annecy

Ateliers, talks, concert autour de l'exposition de Jean-Luc Verna "- Vous n'êtes pas un peu beaucoup maquillé? - Non", en cours et prolongée jusqu'en septembre 2021

> ART TALK : Jean-Luc Verna & Claude-Hubert Tatot

> CONCERT PERFORMANCE : I Apologize

> ATELIER : dessin et transfert à la façon de Jean-Luc Verna

visuel_portrait_©Photo Renaud Marchand, 2019 - Copie - Copie

Portrait Jean-Luc Verna ©Photo Renaud Marchand, 2019

L'artiste

Jean-Luc Verna

Né en 1966 à Nice, vit et travaille à Paris.
Issu d’un foyer conservateur, Jean-Luc Verna décide à l’adolescence de s’en extraire pour aller vers une vie plus alternative où rythment punk, sexe et drogue. Il décide ensuite de faire de l’art « son unique drogue » et entre alors à la Villa Arson à Nice avant d’y être professeur de dessin durant 20 ans. Il enseigne aujourd’hui à l’Ecole Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy. Se définissant lui-même comme un artiste pluridisciplinaire, la pratique de Jean-Luc Verna touche autant le domaine des arts plastiques que celui des arts vivants et de l’art vidéo. Cette diversité fait écho à la notion d’œuvre d’art totale et dans cette démarche, Jean-Luc Verna investit jusqu’à son propre corps, qu’il tatoue, perce et maquille. Celui-ci devient alors un support de création en lien direct avec sa pratique du dessin. Le dessin est pour Jean-Luc Verna « la colonne vertébrale de [son] travail » à partir de laquelle se développent ses autres pratiques, et fait ainsi chez lui l’objet d’un protocole précis. Du papier, il passe au calque puis à la photocopie avant d’être frotté au trichloréthylène et transféré sur un autre support, pour finalement être rehaussé de crayon de couleur, pierre noire, plumes, strass et maquillage. L’artiste souligne d’ailleurs l’analogie qu’il perçoit entre la peau et un papier ou un tissu en ayant recours aux fards ou au rouge à lèvre. Le mélange entre la culture populaire, les mythologies contemporaines, l’histoire de l’art, la musique underground, les performances, le cinéma et le modelage du corps font de lui un artiste punk et poétique.

Jean-Luc Verna - A Chaval 2019, transfert sur papier, rehaussé de vrayons et fards, 30.2 x 46.7 cm. Courtesy Galerie Air de Paris

Jean-Luc Verna - A Chaval 2019, transfert sur papier, rehaussé de vrayons et fards, 30.2 x 46.7 cm. Courtesy Galerie Air de Paris

Informations pratiques

Fondation pour l'art contemporain Claudine et Jean-Marc Salomon
34 avenue de Loverchy
74000 Annecy

contact@fondation-salomon.com
Tel. +33 (0) 4 50 02 87 52
www.fondation-salomon.com

Présentation

Collectionneurs d’art contemporain, Claudine et Jean Marc Salomon ont décidé de s’engager pour la création d’aujourd’hui en ouvrant un espace dédié à sa diffusion. La fondation, reconnue d’utilité publique par décret du 11 avril 2001, est située à Annecy, en Haute-Savoie ; elle s’est donnée pour mission d’être un lieu vivant et propice à la rencontre entre les créateurs, les amateurs d’art contemporain et un public aussi large que possible. La fondation a ouvert ses portes le 27 juin 2001 au château d'Arenthon à Alex, village situé à une quinzaine de kilomètres d'Annecy. Pendant une période de douze années la fondation a exposé dans ce lieu des artistes de renommée internationale. En janvier 2014, elle s'est établie à La FabriC au cœur de la ville d'Annecy pour développer de nouvelles activités : expositions, rencontres, conférences, voyages artistiques et sensibilisation du jeune publique à l'art contemporain. Par ailleurs, à travers de nouveaux projets transversaux la Fondation Salomon a redéfini ses orientations et ses projets en développant d’autres actions en faveur de la création contemporaine. Ce soutien se développe suivant trois axes : l’aide à la résidence d’artiste francophone à l’étranger, l’aide à l’exposition et l’aide à l’édition.